Blog basse play-music.com

page 31

Travail de l'araignée à la basse

Publié le 17/10/2012

Un peu de travail technique sur la basse ne peut jamais nuire… alors profitons-on pour découvrir un nouvel exercice appelé l'araignée.

L'araignée est un exercice technique, idéal pour l’échauffement de vos 2 mains, qui consiste à jouer les notes en diagonale sur le manche.

Il faudra donc placer chaque doigt dans sa case respective, en changeant de corde à chaque note.

Cela demande un effort physique important, surtout dans les premières positions, donc ne commencez pas trop vite au départ. Nous nous contenterons d'ailleurs ici de travailler à la noire uniquement. Veillez à respecter le tempo choisi, en prenant votre temps et en considérant chaque note jouée.

Voici les deux premières positions de notre exercice. Sachez qu’il faut travailler l’aller et le retour pour chaque position et que l’exercice se joue jusqu’à la case 12, dès lors que l’auriculaire l’a atteint.

Aidez-vous au besoin de l'enregistrement correspondant :

Voyons maintenant comment procéder pour effectuer le retour de l’exercice. Vous avez «déroulé» jusqu’à ce que votre petit doigt ait atteint la 12ème case, vous procéderez alors en sens inverse en commençant par le petit doigt. Vous êtes en position 9.

Et, comme précédemment, voici l'enregistrement correspondant :

Si vous souhaitez aller plus loin dans l'exercice, doublez toutes les notes à la main droite, ce qui vous amènera à jouer des croches et non plus des noires.

Pour travailler techniquement sur l'instrument, procurez-vous la vidéo didactique dédiée à 100% au travail technique de la basse… vous y trouverez matière à progresser rapidement dans la pratique de la 4 cordes.

Travail des octaves à la basse

Publié le 03/10/2012

Nous allons travailler dans cet article dédié à la basse, un excellent exercice pour l’accessibilité aux octaves, nommé la croix.

Pourquoi la croix ? Tout simplement parce que l’exercice consiste à jouer les fondamentales et leurs octaves successivement, dans un ordre qui forme... une croix.

L’intérêt est, bien entendu, de travailler physiquement sur l’instrument, mais aussi spécifiquement le jeu en octaves, si présent dans le jeu de basse.

Pour que cet exercice soit pleinement efficace, il faudra veiller à adopter rigoureusement les doigtés indiqués au-dessus des deux premières mesures, et à les conserver jusqu'au bout. Cela vous permettra de travailler les 4 doigts de la main gauche et donc de les renforcer de façon égale.

L’exercice est à jouer à la croche, chaque note étant doublée.

L’index, comme toujours, indique la position. Vous débuterez évidemment en position 1 et jouerez toutes les positions jusqu’à ce que le petit doigt ait atteint la case 12.

Une fois arrivé à la case 12, vous entamerez le retour, en sens inverse, et en commençant cette fois par le petit doigt ! Vous serez donc à ce stade en position 9. 

Dans un premier temps, essayez de bien assimiler cette notion de croix, ce trajet spécifique, qui, une fois acquis, vous semblera une simple formalité. Travaillez évidemment au métronome, lentement au départ, puis de plus en plus vite jusqu'à atteindre une maîtrise parfaite de l'exercice.

Enfin, aidez-vous au besoin de l'enregistrement correspondant :

Que ce soit pour un travail purement technique ou l'approche du jeu en octaves, intéressez-vous donc aux techniques pour la basse, qui compléteront parfaitement ce petit cours. A moins que vous ne préfériez la vidéo pédagogique dédiée au travail technique de la basse.

Lift & hammer à la basse

Publié le 19/09/2012

Une petite leçon de basse pour travailler les effets de jeu que sont le lift et le hammer à la basse, et ce sur une jolie tournerie en slap !

Le lift comme le hammer, contribuent à forger le phrasé d'une ligne de basse et sont à ce titre des outils indispensables pour le bassiste.

Le hammer consiste à jouer une note normalement puis à jouer une seconde note plus aiguë uniquement avec la main gauche. Le doigt ira pour cela frapper la note directement dans la case voulue, sans que celle-ci ne soit attaquée à la main droite. On retrouve donc ici l'effet du marteau (hammer en anglais !).

Le lift (ou pull-off) est tout simplement l'effet inverse. Il consiste donc à effectuer une levée. Attention, dans ce cas, il faudra veiller à positionner le doigt de la deuxième note avant de retirer celui de la première, sans quoi c'est le "flop" assuré. Le hammer présente l'avantage de ne pas nécessiter cette préparation.

Dans notre exemple ci-dessous, à jouer de préférence en slap (T = tapé du pouce, P = popping), on enchaîne ainsi des lifts (L) et des hammers (H)... et comme si cela ne suffisait pas, quelques petites notes mortes ici ou là ! On notera également le hammer d'une corde à vide vers la case 9, ce qui n'est en rien évident. Bref, une ligne bien chargée, mais où tout "coule" naturellement, grâce à nos deux effets de jeu notamment.

Prenez évidemment le temps de travailler lentement au départ avant de chercher à atteindre la vitesse proposée sur l'enregistrement :

Si vous souhaitez en savoir plus sur les effets de jeu de la basse, consultez sans tarder l'excellente méthode dédiée à 100% aux techniques pour la basse, ou alors le cours multimédia spécifiquement consacré au sujet : Les liaisons.

Avez-vous téléchargé le cours de basse gratuit du mois ?