Blog guitare play-music.com

page 26

Partition de guitare de I was made for lovin' you (Kiss) en tablatures

Publié le 26/08/2013

Sans aucun doute le titre le plus connu du large répertoire des Kiss, ce fameux I was made for loving you est à connaître absolument.

Nous en étudierons ici le seul riff d'intro, qui est par ailleurs présent aussi lors du refrain. Celui-ci est à la portée de tous… ou presque. Il sera intéressant dans un second temps de compléter ce riff avec les courtes interventions solos qui animent le titre, mais laissons cela à plus tard.

Pour le moins atypique, le titre I was made for loving you est à classer dans le style "hard-disco", ce qui n'est pas commun… et en a fait tout son succès !

Alors comment aborder ce riff de guitare ? On peut tout d'abord le considérer comme étant "découpé" en deux parties : les mesures 1 et 2 d'un côté, auxquelles répondent les mesures 3 et 4 de l'autre.

Si ce riff n'est en lui-même pas très compliqué à jouer, il faudra tout de même être attentif au rythme. Tout d'abord parce qu'aucune des 4 mesures ne démarre sur le temps : les mesures 1 et 3 démarrent sur le temps 2 alors que les mesures 2 et 4 n'embrayent que sur la deuxième croche du temps 1. Mais aussi parce qu'on y trouve plusieurs valeurs différentes (noire, noire pointée, croche, blanche, blanche pointée) qu'il faudra bien respecter… tout comme les silences (soupir, demi-soupir) au début de chaque mesure.

Techniquement, rien d'insurmontable, préparez bien vos positions d'accords, pour alterner entre sus4 et mineur (en Mi comme en La) et veillez à être le plus précis possible pour l'exécution des pull-offs, notamment le dernier qui est un peu plus compliqué à réaliser.

Si vous n'avez pas ce fameux riff en tête, aidez-vous de l'enregistrement original (que vous trouverez aisément sur internet, au besoin) pour parfaire son exécution et sa mise en place rythmique !

Enfin, pour découvrir et jouer d'autres riffs de guitare dans le style, le recueil des 100 meilleurs riffs de guitare comblera toutes vos attentes.

La méthode dédiée aux rythmiques rock à la guitare propose elle aussi des tas d'exemples qui ne manqueront pas de vous satisfaire pleinement. Profitez-en !

Le respect des silences à la guitare

Publié le 12/08/2013

Nous allons nous concentrer dans ce petit cours de guitare sur des valeurs rythmiques essentielles : les silences… et apprendre comment bien les respecter !

Un silence, comme son nom l'indique, correspond à un arrêt de jeu dont la durée varie selon le symbole rythmique qui le représente. Les silences sont essentiels car ils vont vous permettre de laisser respirer la musique.

Nous nous limiterons ici à 2 valeurs, ayant bien entendu une correspondance, en terme de durée, avec une note. La demi-pause, qui a la même durée qu’une blanche, et le soupir, qui a la même durée qu’une noire.

Contrairement à l’idée que l’on peut s’en faire, le silence correspond à une action réelle, celle qui consiste à couper le son et pas seulement au fait de «ne pas jouer» ! Cette distinction est essentielle, car il ne faut pas laisser se prolonger le son d'une note lorsque c'est un silence qui doit être entendu ! Le son de la note précédente ne doit en aucun cas se prolonger sur un silence !

Alors prenez votre métronome et jouez l’exercice suivant. Celui-ci reprend, sous la forme d'un accompagnement de guitare, les deux silences étudiés. Cette accompagnement est volontairement simple afin que vous puissiez bien assimiler la notion de silence. Veillez donc à la mettre correctement en application, d’abord avec le présent exercice, puis sur vos partitions préférées.

Utilisez bien entendu l'enregistrement pour comprendre comment les silences doivent être marqués. Pour plus de clarté, l'exemple y est joué à deux tempi différents :

Dans un prochain article, nous verrons comment utiliser des valeurs de silences plus rapides...

D'ici là, et pour en savoir davantage sur les silences, la méthode Théorie & solfège vous renseignera de manière complète sur le sujet.

Et pour pratiquer les silences sur différents accompagnements, le mieux est assurément de travailler l'excellente méthode dédiée intégralement à la guitare rythmique. Un must dans le domaine !

Comment bien jouer les bends à la guitare

Publié le 29/07/2013

L'idée de cet article est d'apprendre comment bien jouer les bends à la guitare, mais aussi les dérivés que sont les "release bends" et autres "bend & release".

Il est vrai que si vous connaissez tous le geste, peu sont capables de le réaliser correctement, avec justesse. Car tout le problème est là… la justesse !

Mais reprenons tout depuis le début. Pour effectuer correctement un bend, les doigts doivent se positionner à un angle d’approximativement 45°. La paume doit être détachée du manche et la poussée s’effectuera, autant que faire se peut, à l’aide de plusieurs doigts. Aidez-vous du mouvement rotatif qu'effectue le poignet pendant que vous poussez la corde. En effet, c'est à la fois les doigts et un mouvement du poignet qui aident à lever la corde.

Pour effectuer correctement et le plus justement possible un bend d'un ton, le mieux est d'écouter préalablement le son que l'on doit obtenir deux cases plus loin. Et s'il s'agit d'un 1/2 ton, une case plus loin suffira. Vous vous mettrez ainsi dans l'oreille le son auquel vous devez parvenir en tirant votre corde.

Vous l’avez compris, tout est dans la justesse ! Veillez donc à être le plus précis possible et méfiez-vous du fait que les cordes n’ont pas toutes la même résistance et qu’il faudra donc «ajuster» votre poussée en fonction. Ne vous contentez pas d’un résultat approximatif sans quoi vous dévaloriserez totalement ce geste si important dans le phrasé blues et rock, notamment.

Passons au «bend and release». Beaucoup plus simple, si vous avez assimilé la technique du bend, l'action release consiste à relâcher tout simplement le bend, sans rejouer la note avec le médiator.

La technique du release bend est un peu plus complexe. Elle consiste à relâcher une note déjà levée par un bend, mais sans que celui-ci ait été entendu. Cela vous demandera un certain entraînement car vous devrez positionner la corde à la hauteur voulue, sans avoir entendu le son obtenu.

Avec les différentes techniques évoquées, vous disposez d’un «arsenal» intéressant pour agrémenter vos solos. Travaillez ainsi les 2 mesures ci-dessous qui résument l'ensemble : deux bends (de 1 ton) et un release bend (de 1/2 ton) dans la première mesure ; puis dans la seconde, un bend (de 1 ton) et un enchaînement d'un bend & release suivi d'un nouveau bend (1 ton), le tout dans la même attaque.

Ecoutez bien l'enregistrement pour parfaire ces techniques et la justesse qu'elles imposent :

Les techniques relatives au bend sont détaillées, et exploitées de mille façons, dans la méthode dédiée aux techniques de jeu à la guitare. Alors si vous souhaitez connaître le pourquoi du comment...

Pour une approche plus précise encore, le cours multimédia intitulé fort logiquement Les tirés (bend & release bend) vous permettra de faire le tour complet du sujet.

Avez-vous téléchargé le cours de guitare gratuit du mois ?