Blog guitare play-music.com

page 33

Plan de guitare blues rapide en sextolets

Publié le 19/11/2012

Le blues est une source d'inspiration sans fin pour tous les guitaristes et le plan qui vous est proposé ici n'échappe pas à cette règle...

La particularité de ce plan réside dans l'utilisation des sextolets, qui permet de caser jusqu'à 24 notes dans une même et unique mesure. Rappelons que le sextolet est au triolet ce que la double croche est à la croche, et rien de plus. Nous sommes donc ici dans le cadre d'un jeu ternaire, ce qui n'a rien de surprenant puisqu'il y est question de guitare blues, et il faudra donc veiller tout particulièrement à votre placement rythmique.

Ce plan a été conçu autour du schéma n°1 de la gamme pentatonique mineure, en l'occurrence ici de Do. Les liaisons ascendantes (hammer) ont un rôle important puisqu'on en compte pas moins de 9 dans la même mesure ! Elles vous aideront à enchaîner plus facilement les notes et ainsi tenir leur débit élevé, surtout si vous poussez un peu le tempo.

Cette tournerie apparaît tel un leitmotiv dans bon nombre de solos de blues. Tous les grands bluesmen de la planète sont passés par là.

Bien sûr il est possible, et même conseillé, de transposer ce plan dans vos tonalités préférées et ainsi l'incorporer plus facilement à votre jeu. Il est également possible de le fragmenter et de le combiner avec des fragments d'autres plans blues.

Travaillez très lentement au départ, afin de bien assimiler le phrasé, avant de vouloir augmenter le tempo.

Enfin, écoutez bien sûr l'enregistrement correspondant, tout d'abord à vitesse lente puis plus rapide :

La méthode 200 plans blues pour la guitare en 3D vous propose des tas d'autres plans dans cet esprit, afin de développer copieusement votre vocabulaire blues à la guitare. Vous en trouverez également d'autres en images dans la vidéo Plans, effets & phrasé blues à la guitare. De quoi faire de vous un bluesman accompli !

Partition de guitare de Whole lotta love (Led Zeppelin) en tablatures

Publié le 05/11/2012

Le Whole lotta love de Led Zeppelin est indéniablement un des plus grands tubes de la guitare ! Du fait de son solo mythique, bien sûr, mais aussi de son intro qui ne l'est pas moins.

Et c'est justement cette intro qui va nous intéresser ici car on en retrouve le motif principal tout au long du morceau et notamment durant les couplets.

Ce riff de guitare très Zeppelinien n'est pas bien compliqué et, malgré l'omniprésence des doubles coches, devrait pouvoir combler tous les guitaristes, indépendamment de leur niveau.

Cette intro commence par une anacrouse, en l'occurrence ici un temps et demi avant le début de nos 4 mesures. Le motif de cette mesure (incomplète) est très simple, à condition toutefois de partir au bon moment et de respecter les valeurs rythmiques indiquées, et notamment la liaison rythmique de la deuxième double croche.

Ensuite, on retrouve un motif à la fois très rock et très simple consistant à alterner un accord de puissance (E) avec la corde de Mi à vide, ce qui s'avérera très facile puisque l'accord comporte aussi cette corde à vide. On répète alors ce motif de 4 notes (doubles croches) durant 6 temps avant de l'enchaîner au motif de l'anacrouse. Et on met tout cela en boucle…

Veillez à bien étouffer le son à l'aide d'un "palm mute", c'est-à-dire en posant la paume de la main droite sur les cordes, afin d'en étouffer partiellement la résonance.

Il n'y a évidemment pas d'enregistrement avec cet exemple puisque vous avez sans doute ce titre dans vos CD ou mp3 préférés. Si tel n'est pas le cas, vous le trouverez sans la moindre difficulté sur internet.

Pour information, sachez que vous pourrez découvrir tout un tas d'autres riffs mythiques dans l'ouvrage dédié aux 100 meilleurs riffs de guitare. Et si vous êtes fan de ce type d'exemples, vous trouverez assurément votre bonheur aussi dans la fantastique méthode consacrée à la guitare rythmique hard & métal.

Groove de guitare funky

Publié le 29/10/2012

Voici pour ce nouvel article dédié à la guitare, une petite tournerie bien funky, qui mettra copieusement à l'épreuve votre poignet droit.

L'exemple proposé ici tourne sur une seule et unique mesure, ce qui ne le rend pas pour autant facile à jouer, tant à la main gauche qu'à la main droite.

Côté main gauche tout d'abord, on a deux accords enrichis, D9 et D13, qui ne sont pas vraiment simples à doigter. Le premier, D9, vous obligera à faire un petit barré avec l'annulaire sur les trois cordes aiguës de la case 5, alors que l'index viendra se placer sur la case 4 de la corde de Ré et le majeur sur la case 5 de la corde de La. Une position pas très simple à tenir ! Quant au deuxième accord, D13, il vous obligera à faire un petit écart supplémentaire, avec cette fois l'auriculaire, qui viendra se placer en case 7 de la corde de Mi aigu.

Côté main droite, le découpage en aller/retour à la double croche sera de rigueur puisque les temps 1, 2 et la moitié du 3 enfilent les doubles sans relâche ! On joue ainsi l'accord de D9 intercalé avec des notes étouffées (on relève les doigts, tout en gardant le contact avec les cordes) jusqu'au milieu du temps 3, puis on marque bien le silence avant de plaquer l'accord de D13 sur le temps 4. Votre poignet devra impérativement rester bien souple d'un bout à l'autre du groove.

Faites tourner cet exemple en boucle afin de bien vous en imprégner et ainsi pouvoir dépasser les difficultés rencontrées tant à la main droite qu'à la main gauche.

Enfin, écoutez bien sûr l'enregistrement correspondant qui vous mettra sur la voie :

Si votre souhait est de travailler les accords, et notamment les accords enrichis, comme dans l'exemple ci-dessus, vous trouverez matière à cela dans l'ouvrage Accords & accompagnement à la guitare en 3D. Et si votre intérêt se porte avant tout sur le côté funky de ce même exemple, vous vous régalerez avec la méthode dédiée à la guitare funk qui regorge de riffs, rythmiques et autres cocottes funky du plus bel effet !

Avez-vous téléchargé le cours de guitare gratuit du mois ?