Blog guitare play-music.com

page 34

Intro d'un blues en Mi à la guitare

Publié le 24/09/2012

L'introduction d'un morceau de musique, et notamment d'un blues à la guitare, est tout à fait fondamentale. Elle peut à elle seule donner envie de poursuivre l'écoute... ou non.

En d'autres termes, il convient de ne pas rater son entrée si l'on veut attirer l'attention du public (aussi restreint soit-il !).

Pour cela, vous trouverez ci-dessous un bon exemple d'intro blues à la guitare, notamment dans le cadre d'un blues en Mi.

Ici, les cordes à vide sont très présentes... ce qui est logique puisque l'on est en Mi ! On commence par un petit accord de quinte, doublé, suivi d'une descente chromatique en triolets. La mesure suivante est marquée par l'accord de B7 (5ème degré) auquel on accède chromatiquement via le C7 placé une case plus loin, lui-même obtenu après un glissé. On reprend alors notre petit mouvement chromatique permettant de retomber sur l'accord de E7, c'est-à-dire le début de notre grille...

Rien de très compliqué, d'autant que le tempo n'est pas endiablé, mais il faudra être bien propre dans l'exécution et jouer l'ensemble ternaire, comme l'indique le symbole en haut de la partition.

Notez au passage qu'une intro telle que celle-ci peut également faire office de turnaround... puisque ces deux mesures correspondent aux deux dernières mesures d'une grille de blues standard en Mi.

Et son enregistrement :

Il est bon de mémoriser des intros de blues (qui font donc aussi office de turnaround) telles que celle-ci afin d'en avoir toujours "sous la main".

Pour tout savoir sur le blues, et notamment pouvoir créer vos propres intros ou turnarounds, consultez sans tarder l'excellente méthode intitulée Le blues en kit, qui détaille fort bien cet aspect du blues à la guitare. Et si vous souhaitez enrichir votre vocabulaire blues avec des tas de nouvelles intros, consultez l'ouvrage 200 plans blues pour la guitare en 3D qui en regorge.

Riff de guitare rock en dropped D

Publié le 17/09/2012

Le riff rock qui est proposé dans cette petite leçon de guitare a avant tout pour objectif de mettre en valeur la notion de Dropped D (ou drop D).

De quoi s'agit-il ? Eh bien tout simplement de désaccorder sa guitare. Ou plus précisément la seule corde de Mi grave qui devra alors donner à vide la note Ré (d'où le terme dropped "D").

L’intérêt principal du Dropped D réside dans le fait que pour effectuer un accord de puissance en quinte, extrêment courant dans les riffs de rock, vous n'aurez qu'à effectuer un barré sur les cordes de Mi grave et de La. En d'autres termes, on peut guère faire plus simple pour jouer un accord !

Mais ce n'est pas tout, l'autre avantage du Dropped D est de permettre des riffs plus graves (bien entendu) et plus puissants.

Au passage, cela permet aussi d'être dans la mouvance actuelle, car cet accordage est très à la mode depuis quelques années maintenant.

Le seul petit inconvénient du Dropped D est que la corde ainsi détendue sera légèrement plus molle et le touché un peu plus sensible. Mais bon... pas de quoi vous arrêter, n'est-ce pas ?

Afin de bien comprendre le principe du Dropped D, je vous propose donc un premier riff joué avec un accordage traditionnel...

Avec son enregistrement :

Et le même riff joué avec la corde de Mi grave accordée en Ré (dropped D) :

Et là encore, l'enregistrement correspondant :

Alors ? N'avez-vous pas une préférence, tant du point de vue technique qu'auditif, pour la seconde version ?

Pour travailler d'autres riffs et rythmiques en Dropped D, je vous invite à consulter le cours dédié à 100% aux rythmiques en Dropped D, ou encore la vidéo didactique qui met en parallèle accordage standard, dropped D & dérivés.

L'accord barré majeur à la guitare

Publié le 10/09/2012

Ce petit cours de guitare nous donne l'occasion de découvrir l'accord barré majeur, sa composition mais aussi sa construction.

A la guitare, l'accord barré majeur peut se jouer de deux manières différentes. Dans les deux cas, celui-ci est issu d'un accord ouvert, c'est-à-dire utilisant les cordes à vide.

Nous distinguerons donc l'accord barré majeur de type 1, issu de l'accord ouvert de E (Mi majeur), et l'accord barré majeur de type 2, issu de l'accord ouvert de A (La majeur).

Commençons donc par rappeler ces deux positions d'accords ouverts, avec les intervalles qui les composent, en l'occurrence pour l'accord majeur la fondamentale (F), la tierce majeure (3M) et la quinte juste (5j) :

Pour obtenir l'accord barré majeur de type 1, on prendra donc l'accord de E, on le décalera d'une case, en veillant à libérer l'index qui viendra former un barré sur toute la première case. Ce barré permet en quelque sorte de remplacer le sillet.

Pour l'accord barré majeur de type 2, on fera exactement la même chose à partir de l'accord ouvert de A, si ce n'est qu'on évitera la corde de Mi grave (grisée sur le schéma).

Pour transposer ces accords barrés majeurs, il suffira donc de se décaler de case en case sur toute la longueur du manche de la guitare. Pour l'accord barré majeur de type 1, on se repérera grâce à la fondamentale sur la corde de Mi (comme l'accord ouvert dont il est issu), alors que pour l'accord barré majeur de type 2, on se référera à la fondamentale sur la corde de La (là encore, comme l'accord dont il est issu).

Ainsi, et à titre d'exemples, l'accord barré majeur de type 1 joué avec le barré (donc aussi l'index) en case 3 donnera un G (Sol majeur), alors que l'accord barré majeur de type 2 avec le barré en case 5 donnera un D (Ré majeur).

Pour en savoir plus sur les accords barrés, majeurs, mineurs ou 7ème, intéressez-vous de près à la méthode dédiée aux accords & accompagnement à la guitare qui est une vraie référence en la matière. La vidéos sur les accords barrés vous renseignera aussi de façon assez complète, et surtout très visuelle, sur le sujet. De même, le cours multimédia sur les accords barrés de base vous permettra de travailler ces derniers en situation.

Avez-vous téléchargé le cours de guitare gratuit du mois ?