Blog guitare play-music.com

page 31

Plan de guitare pentatonique en triolets

Publié le 14/01/2013

Ce petit cours de guitare a pour double objectif de faire travailler à la fois la gamme pentatonique et le triolet de croches.

Mais il ne s'agit pas pour autant d'un simple exercice technique, théorique ou rythmique… il s'agit avant tout d'un vrai plan, purement musical, que vous pourrez utiliser tel quel dans vos solos ou vos improvisations.

Rythmiquement, ce plan de guitare est on ne peut plus droit, puisqu'à l'exception de la toute dernière note (une blanche), on enfile les triolets les uns derrière les autres.

Il est fréquent dans ce type de plan d'utiliser le pull-off, et ce avant chaque changement de corde, afin de casser un peu la grande régularité des attaques. Et c'est justement ce qui est proposé ici…

Mélodiquement, on utilise les notes de la gamme pentatonique, et plus précisément celles de la gamme pentatonique mineure de LA, ici en première position. Le motif de 6 notes adopté (soit deux triolets) est très répétitif, ce qui facilite grandement l'exécution de cette descente de gamme.

Voici donc ce plan 100% guitaristique :

Il est conseillé de travailler ce plan de guitare comme sur l'enregistrement suivant, c'est-à-dire à 4 tempi différents, en veillant à n'accélérer qu'une fois parfaitement à l'aise, propre et surtout régulier avec le tempo en cours :

Pour en savoir davantage sur ces fameuses gammes pentatoniques, indispensables à la pratique de la guitare, il est vivement conseillé de jeter un œil attentif à l'excellente méthode intitulée Les gammes pentatoniques à la guitare.

Et pour travailler le rythme, et donc notamment les triolets qui sont à l'honneur dans ce petit cours, intéressez-vous de près à la méthode suivante : Le rythme en autodidacte.

Rythmique de guitare rock syncopée

Publié le 31/12/2012

Cet article a pour vocation de mettre en avant la notion de syncope à la guitare dans le cadre de la rythmique rock.

Si traditionnellement la musique rock s'appuie sur les temps, son approche rythmique a largement évoluée au cours des dernières décennies, et notamment grâce à l'utilisation de la syncope.

La définition de la syncope se traduit par une note commençant sur un temps faible (temps 2 et 4 d'une mesure à 4 temps) ou sur la partie faible du temps et qui se prolonge sur la partie forte du temps suivant (1er et 3ème temps d'une mesure à 4 temps). 

Ainsi, la syncope est particulièrement bien mise en évidence à la fin des trois premières mesures de l’exemple ci-dessous.

Profitez-en pour vous familiariser avec un accord résolument rock, l’accord sus4, ici en Mi, puis en Ré. Cet accord a la particularité de n'être ni majeur ni mineur puisqu'il est dénué de tierce, celle-ci étant remplacée par la quarte.

Pour vous familiariser avec la syncope dans le cadre d'une rythmique rock, mais aussi l'accord sus4, écoutez donc l'enregistrement correspondant, joué à trois tempi différents :

Si les rythmes syncopés sont chers au grandissime Keith Richard (The Rolling Stones), bien d’autres guitaristes de rock ou de pop en usent, voire en abusent, également. Alors pourquoi pas vous ?

Pour développer ce travail spécifique, intéressez-vous donc à la méthode de guitare rythmique qui aborde ce sujet, au même titre que le travail des contretemps.

Enfin, vous trouverez des tas de rythmiques "dans l'esprit" dans les différentes méthodes de guitare que sont : La guitare rock en 3D, La guitare rythmique hard & métal en 3D, ou encore La guitare rock.

Travail rythmique du shuffle à la guitare

Publié le 17/12/2012

Notre blog de guitare se met ici au service du rythme… et plus précisément du fameux rythme shuffle, bien connu de tous les guitaristes !

Le rythme shuffle est en effet très présent dans les musiques blues et dérivés, que ce soit à la guitare ou sur un autre instrument d'ailleurs.

Le shuffle est une formule rythmique dérivée du triolet de croches, qui consiste à lier les 2 premières croches, qui vont donc former une noire, puis à jouer la 3ème croche.

En d'autres termes, notre temps est toujours divisé en trois parties égales, comme un triolet de croches, mais on ne jouera que la première croche (durant les 2/3 du temps) et la troisième sur le 1/3 restant.

Pour simplifier l'écriture du shuffle, il est d'usage d'indiquer les croches de manière binaire et, au-dessus de la partition, d'indiquer la formule rythmique (écrite ci-dessous) où l'on voit 2 croches = 1 noire et 1 croche d'un triolet de croches. Cela signifie que les croches (binaires) sont à interpréter, donc à jouer, de manière ternaire.

L'exemple ci-dessous met en valeur la formule rythmique que nous venons de décrire. Veillez donc à bien jouer les croches de manière ternaire, comme indiqué par le symbole placé en haut et à gauche de la partition. Mais aussi à bien respecter le sens des coups de médiator !

Pour vous familiariser avec cette pulsation ternaire, écoutez donc l'enregistrement audio, joué à deux vitesses différentes :

Pour en savoir plus sur le sujet, la méthode dédiée à la guitare rythmique vous en dira davantage sur ce rythme si important, et vous permettra de le travailler en situation, sur des playbacks adaptés.

Bien entendu, la méthode intitulée Le blues en kit exploite également ce rythme d'un bout à l'autre et vous permettra donc aussi de parfaire vos connaissances dans le domaine.

Avez-vous téléchargé le cours de guitare gratuit du mois ?